L’hymne à la Rose en 3 parties

00.HYMENEROSE3PART_n.jpg
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Share On Reddit
Contact us

PART I / A la ROSE, tout comme les abeilles
.
Tout comme les belles abeilles,
de jolies fleurs, tournant autour,
au doux printemps qui s’ éveille ,
tout autant, Rose, je te fais si jolie cour.

Et tout comme elles qui ne cessent d’aimer,
c’est ton joli cœur, la douceur de son miel
qui me grise , me fera toujours rêver.
Es-tu certaine, Rose, brûler ces belles années?

Pourquoi, tant de souffrance, faire durer le supplice,
ne jamais tes jolies larmes voir sécher et plisser tant de charme,
lors tes yeux si beaux, si gracieux et mes fidèles complices
Tout me dévoilent, au plus profond de ton âme.

.
PART II / A la ROSE, il te paraît bien long, le temps
.
Merveilleuse Rose, ouvre moi ton joli cœur
Toi par la nature si servie, cesse donc de pleurer.
Tu es aimée, la plus charmante des jolies fleurs,
laisse donc ton parfum si enivrant, me griser..
.
Rose, reine des fleurs, à l’éternelle beauté
lorsque bien des amants pour toi, perdent la tête
pourquoi donc, dans la grisaille sombrer,
toi si bel objet d’ amour chanté par le poète.
.
Il te parait bien long le temps quand tu languis
mais heureuse tu seras, laissant parler ton cœur
si court tu verras le temps et si belle sera la vie,
tu retrouveras enfin Rose, ta juvénile fraîcheur.

.
PART III / A la ROSE, la cour te faire cent fois
.
Amoureux, ma sublime fleur, il me plait
de jolis vers pour toi, composer
écouter ton joli coeur, doucement palpiter
de ton subtil parfum, encore et encore me griser.
.
Toujours la cour, recommencer
à te faire, Mignonne, cent fois
Sans jamais une fois me lasser
Comme la toute première fois.
.
En feu est ton visage, au divin sourire,
ta beauté surpassant le plus beau des poèmes
lors, si délicate, merveilleuse Rose, je te vois rougir
chaque fois que je te dis, si tendrement, je t’aime.


Donnez votre note:
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
3.73 sur 15 vote(s)


A découvrir aussi sur le web:

13 commentaires

  1. La Rose est le symbole de la femme en poésie et quand elle est rouge de l’amour aussi.
    _part1/
    le dernier quatrain résume toute cette première partie. Notre amoureux supplie sa dulcinée d’arrêter de souffrir et pourquoi faire durer le supplice (notamment le sien qui n’en peut plus d’attendre). Puis pourquoi ces larmes qui ne sèchent jamais et laisser les jours passer pour ne voir que des rides envahir sa jolie peau (voir plisser tant de charme). par ailleurs qu’il ne sert à rien de cacher ses pensées
    « lors tes yeux si beaux, si gracieux et mes fidèles complices
    Tout me dévoilent, au plus profond de ton âme. »
    _part2/
    là encore il fait remarquer à sa jolie Rose qu’elle a été bien servie par la nature, la plus charmante des jolies fleurs et qu’il ne comprend pas la voir sombrer dans la lassitude et la grisaille quand tous les amants sont fous d’elle et que sa beauté est chantée par le poète.
    _part3 /
    Cette dernière partie met en évidence la promesse du soupirant de rester égal à lui même avec le temps (le fait même d’affirmer « la cour te faire cent fois sans jamais me lasser comme la toute première fois » ) .Enfin il lui fait l’éloge de sa sublime beauté (plus belle que le plus beau des poèmes ) ce dont est sensible toute femme. La femme qu’il faut prendre toujours avec délicatesse ce qui est rapporté dans le 3ème vers du dernier quatrain  » lors, si délicate, merveilleuse Rose, je te vois rougir » .Aussi pour rappeler la délicatesse de cette fleur elle-même . Si on ne sait pas la prendre elle perd toutes ses pétales . Ce parallèle est voulu pour montrer la beauté de la femme comparée à la rose rouge et l’ une comme l’autre doivent être prises avec délicatesse.

  2. J’ai adoré votre poème et aussi le commentaire! Les explication ca sert pour les personnes comme moi dont le francais est la troisieme langue :)
    Tres joli poème.
    Merci à la ligue d’avoir publié votre poème sur leur page facebook. Sinon, j’aurai pas découvert ce chef-d’oeuvre :)

    1. Bonsoir chère amie Léa,
      C’est tout à votre honneur de vous intéresser si bien malgré la 3ieme place occupée par la langue de Molière. Je m’incline devant vos louables efforts .
      Je suis très touché chère Léa par votre si charmant commentaire.
      Quand l’occasion se présentera je vous donnerai les liens des meilleurs poèmes çà vous évitera de les lire tous .
      Bonne nuit
      fidèlement
      amitiés et respects

    1. Ah tu vois, je suis heureuse que tu le découvres :)
      Les explications comme dit Lea sont un + pour le poème,
      Un beau partage Belhamissi Sadek :)

      1. Bonsoir chere Syl vie
        Toujours très aimable . Je vous rmerci infiniment ma chère amie pour vos commentaires encourageants.
        bonne nuit
        amitiés

    1. Sherry-Yanne,
      J’adore ces jolis mots qui font le charme et la singularité de vos plaisants commentaires .Merci de tout coeur pour vos visites inlassables partout qui me fascinent.
      bonne nuit
      amitiés et respects

    1. bonsoir chère Lise
      la Reine des fleurs est la femme , la Rose n’étant que son délicat parfum pour la représenter.
      Un grand sage de chez nous disait au début du XX ieme siècle :
       » celui qui dit que la rose n’a point de parfum, qu’il ait la sagesse de reconnaître que c’est lui qui n’ a point d’odorat  »
      merci pour vos précieux commentaires toujours plaisants.
      bonne nuit
      amitiés et respects

  3. Vraiment superbe ce poème auquel on ne peut mettre que les 5* puisque c’est le maximum. Bonne journée et merci de ton talent

    1. merci chère Mado
      au début j’ai été tellement abasourdi par des inconnus qui mettaient au départ 1*pour un poeme comme celui ci que je n’avais plus envie de voir .excuse mon retard merci mille fois Mado
      très belle journée
      amitiés
      sadek

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: