Partagez

Tout- petit, tout- petit,
non la p’tite hirondelle
ne touche pas m’a-t-on dit,
sacré garnement déjà p’tit rebelle,
on me l’a dit aussi.
Petit à petit, le petit a grandi,
non, non la jolie demoiselle,
n’approche pas, on te l’interdit !
Elle semblait un ange, elle était si belle,
mon joli rêve qu’on m’avait pris.
Un beau jour, adulte devenu,
vive la liberté !Enfin me suis-je dit.
les gendarmes vite l’ont su .
On me traîne et m’enchaîne manu militari,
dangereux de leur point de vue.
Derrière les barreaux, je médite depuis ami,
la leçon retenue, j’ai compris la musique.
Ainsi toute la vie, les grands comme les tout-petits
n’avancent qu’à coups de trique !
Ne l’oublie jamais, médite le ami.
Jolie p’tite hirondelle, tout comme la demoiselle
comme sorties d’un conte merveilleux,
Dieu, que vous étiez si belles
et tout-petit, fus tellement heureux
de vous croiser mais à moi on a coupé les zèles !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.9 sur 10 votes