Partagez

mon inspiration va finir par se tarir,

j’irai alors puiser dans ce vaste désert,

ce que les anciens ont pris soin d’ensevelir,

la sagesse ravivera la source des vers.

Mon encre inévitablement a séché,

j’irai raconter mon histoire à la lune,

je souhaite réussir à la faire pleurer,

puis dans ses larmes je plongerai ma plume.

Mes feuilles de papiers sont toutes griffonnées,

j’irai donc à la rencontre des vieux druides,

Ils m’apprendront le langage secret des forêts,

j’inscrirai sur les troncs mes rimes limpides.

J’assumerai de porter l’âme d’un poète,

nos proses font battre le coeur de la terre,

l’initiation prendra fin par une fête,

de ma poésie je suis le digne père.

 

                 Dimitri Aksil.

   



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.29 sur 7 votes