Partagez

Assis, je songe courbé sur le pupitre,
je mâchouille mon crayon, pauvre pitre.
Le cahier de devoir ouvert est un mystère.
Je lève les yeux et me laisse distraire.
Une voix douce mais tout aussi autoritaire,
par mon prénom, me rappelle à mes leçons.

Elle est là, assise, haute sur l’estrade, savante
ma maîtresse ses cheveux gris en mise en plis.
Elle paraît vieille , ses rides marquantes,
Un tablier bleu sur un joli chemisier gris.
Ces larges lunettes couvrent sa face triste.
Le miroir de son âme brille bleu mer ,
Ses sourcils froncés et son front plissé,
grondent le cancre au premier rang, sévère.
Surpris je sursaute, et me jette à ses pieds
Je replonge vite sur ma page blanche.

La lumière insidieuse perce les rideaux baissés,
la douce chaleur distraite, chatouille ma joue,
sans lutter, je tourne la tête vers le ciel si doux.
Deux étourneaux virevoltent libres et crient,
je m’émerveille de leurs mimiques et acrobaties,
au dépend des trains qui se croisent,
oubliant les baignoires qui fuient,
les accords de grammaires, inepties,
je ne rends que ma pâle copie.

La maîtresse a noté nos devoirs,
elle énoncent les noms, j’angoisse,
le mien tristement nommé, je m’efface.
Son regard sans un mot, sans parloir,
mon cahier annoté de rouge, désastre.

Quelle mélancolie étrange nous unit !
Elle, veuve et malheureuse, contrite,
moi orphelin de père, seul et meurtri.
Je me souviens d’elle, il y a si longtemps,
des années écoulées, une vie, et pourtant !
Une émotion me submerge,
un spleen d’antan émerge.
Je vois encore son regard furibond.
j’entends aussi ce doux ton.
Je lis virtuel ses annotations,
remontrances et récompenses.

Magicienne du savoir,
j’ai découvert plus que la connaissance,
Au delà des mots et des leçons,
au dessus des dictées, récitations,
elle m’a sorti de ma pauvre engeance.
Élevé en dépit de mes réticences,
elle m’a légué le goût d’apprendre,
et enfin le monde comprendre.
Elle était une maîtresse si rare,
elle s’appelait madame Pacard.

Read more at http://philippe-rotat.e-monsite.com/pages/pensees-vagabondes/l-institutrice.html#pEqxV0tMZWJ8fR9k.99



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 8 votes