Partagez

C’est,

L’odeur de nos corps qui scintillent de désir, le goût sucré de ta peau,
L’odeur de tes lèvres parfumées d’amour, de ton soupir chaud.

Ta main dans la mienne, nos doigts reliés par la même carence.
Notre regard profond, sans éclipse, sans doute, dans la même cadence.

L’odeur de la certitude qu’une seule chance est donnée d’aimer ainsi,
L’odeur de l’évidence qui coupe le souffle, l’arôme de nos cœurs unis.

L’absence de ton être prêt du mien, l’écho de ton rire qui résonne au loin,
La lueur de ta flamme qui éblouit mon âme, la privation d’un lendemain.

A toi,
Qui connait l’odeur du manque, que j’entends au-delà du silence,
Puissions-nous nous retrouver sur le chemin du pardon et de la délivrance.

Franck Guésar
Copyright 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes