Partagez

J’ai longtemps espéré tout toi
Longtemps rêvé de tes rêves
J’ai longtemps déliré, longtemps déambulé
Longtemps salivé, longtemps affabulé,
Tellement qu’il ne me reste de toi
Que ton ombre, et l’ombre de ton ombre.
Dois-je devenir plus ombre,
Et plus l’ombre de mon ombre,
Pour enfin de trouver ?



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes