Partagez

L’homme au cœur de lion,
comme qui sait défendre ses opinions,
en certaine occasion
est bien plus libre en prison.

Qui de ses idées n’a point le courage,
se croit en liberté lors il ne fait que ramper.
Qu’il réalise qu’il est, il serait bien plus sage
plutôt que libre, davantage prisonnier.

Ainsi en est-il d’un peuple asservi,
enchaîné, aliéné, plus qu’il ne le veut paraitre,
par la peur saisi, sans espoir, fini
lors comme l’élève, il récite la leçon du maître.

Ne l’oublie jamais, médite le ami.
Les yeux grand ouverts, je le sais bien,
la liberté n’a point de prix.
Sans elle la vie ne vaut pas chère, ne serait rien.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 10 votes