Partagez

LUI

Il voit l’amour à grande échelle.
Toujours plus haut, plus loin que ses rêves.
Il s’imagine caresser une femme rebelle.
Le désir monte en lui, Ô il en crève.

Il voit l’amour plus loin que l’essentiel.
Aimer une femme, la conduire au septième ciel.
Savourer son intimité secrète, jouir de tout son miel.
Faire vibrer sa conquête, même dans son sommeil.

Il voit l’amour à grande échelle.
Sur un échiquier de belles-dames.
Choisir sa reine, la plus belle.
Cueillir le nectar de ses charmes.

Il voit l’amour au pluriel.
Rêve de goûter des rondeurs modelées.
Contours voluptueux à la peau au goût de miel.
Savourer les sucres charnels de leur peau acidulée.

Il voit l’amour à chaque ruelle.
Rêve au plaisir charnel sur un lit de roses.
Mais la réalité le ramène à sa vie morose.
Cette solitude qui l’accueille amèrement cruel.

Il voit l’amour à grande échelle.
Mais sa vie chagrine est devenue éternelle.
Ses yeux mouillent les draps de pétales de larmes.
La nuit est silencieuse, sombre comme son âme.

Perdue dans les ténèbres du désespoir.
La mort l’emportera à l’automne,
monotone de sa vie noire.

Béatrice Montagnac
PS
Le dernier est arrivé j’ai hésité avec un autre mais finalement j’ai mit se texte écrit de ma main dans la peau d’un homme perdu solitaire dans ses rêves avant de mourir
Je vous remercie tous amies amis poètes poétesses du coeur celui de mon amitié et la votre partagée
De m’avoir aimer ou juste un peu peut-être détester sourire, car oui la critique fait aussi avancer
tantôt révoltée j’ai été
parfois coquine je fut
inventive en trilogie
poétesse pour la paix
Je vous ai lu encouragé avec plaisir et vos textes sont tous personnalisés et sublimes chacun d’entre vous est unique
Ce fut une belle aventure comme une aventurière j’ai voyagé dans les verts pâturages de vos mots et de vos maux en vers et rimes
L’amitié c’est nouée entre vous et moi et sans frontière, de tout horizon et lumière
Elle se poursuivra sur d’autre rive en poésie soit sur Facebook ou mon blog et ailleur qui sais http://beatricepassionnementpoesies.blog4ever.com/ pour ceux qui ne le connaisse pas
se n’est qu’un au-revoir pas un adieux car la poésie ne meurt jamais
A bientôt avec mon amitié poétique
Béa



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 15 votes