Partagez

Dans le rosier, j’ai nourri une belle fleur,

Qui me sourit sans cesse quand je l’effleure.

D’une beauté sans pareille, elle m’offre ses ailes,

Qui augmentent mon zèle sans peur auprès d’elle.

De son doux visage sans âge,

J’écris de mon amour, des nouvelles pages.

Sûr d’être sage auprès de cet ange terrestre,

Je me donne à cet amour qui me séquestre.

Mon bonheur n’est plus un mystère sans coeur,

Mais cette réalité qui m’emporte sans peur.

Esclave volontaire de ses beaux yeux de perles,

je me laisse emporter par ses vagues qui déferlent,

Tel un tsunami qui embrase d’amour mon cœur.

Je suis le pauvre qui mourrait de froid sans rancoeur,

Derrière le rosier juste pour avoir son cœur.

J’ai enfin cueilli cette belle fleur douce et sage,

Lui promettant des mains blanches sans tâche au toucher.

L’amour m’a offert dans son miel sa folie sage,

Qui m’offre sans cesse ses doux rêves au coucher.

Femme au doux visage sans âge comme ma mère,

Je t’offre mes ailes pour notre vol d’amour sur mer.

T’aimer c’est la belle expression de ma sagesse,

Désormais sans partage et sans paresse.  



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.66 sur 56 votes