Partagez

Te cacher, te calfeutrer
Toujours
Dans ce monde tu n’as pas le droit de citer
Pas le droit de citées
Jamais
Je te garde là
Au secret, à jamais
Pour mon intimité
Ils ne comprendraient pas
Ils ne t’aimeraient pas,
Jamais
Ils te jetteraient des pierres
Ils nous jetteraient aux loups
On n’est pas fait pour ça
Toi et moi
Alors je te cache là
Et tu m’attends chez moi, nue,
Toujours
Et tu attends que je rentre
Et que je te contemple
Toujours
Longtemps
Tu te venges de ta séquestration
Tu me poses des questions
Sans fin
Tu me hantes
Tu me tords
Tu me mords
Mes soirs noirs
Mes nuits blanches
Mes matins gris…
Tu me tortures
Tu me fais payer
Notre secret…
Ma fragilité.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes