Partagez

Ma page blanche me hante !
Ma page blanche est comme la neige
Je suis le chasseur de mots, je mène un stratège
De façon à les coincer, à les encercler
Dans un pan de ma tête pour plus tard disserter
Lorsque j’en vois un, je le capture
Je le mets dans un bocal hermétique, je regarde son architecture
Pour mieux le décortiquer, le mettre en bouche s’il le faut
Mais des fois les mots s’échappent de mon cerveau
Il y a des jours je me bats avec les mots
Qui ne trouvent aucune émotion à mes maux
De tête, j’enrage, de ne voir que page blanche
Au beau milieu de l’océan de mots qui flanchent
J’en ai attrapé un aujourd’hui, toujours à faire sa tête le bougre
Une espèce de gribouilleur, avec des couleurs pourpres
Rescapé de toquades, toutes fracassées, en total désarroi
Les mots tricotent ma page blanche, passent par une sorte de paroi
J’ai beau creuser dans tous les sens, les mots stationnent
Près de la marge, râlent, papotent et m’auditionnes
Je ne m’attendais pas à toute cette avalanche….
Je suis en train de rêver ! Je rêve de mots et d’une page blanche
Le monde des mots est cruel !
Poème original de Jean Olmini
Le 5 novembre 2016



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant