Partagez

Qu’il me plait , dans les bois t’emmener
En promenade effectuée au printemps,
Du bon air avec toi seule, profiter
De la quietude de ces lieux si charmants.

Main dans la main nous marcherons,
Amoureux, silencieux par nos rêves bercés.
D’un ruisseau, seul l’écho nous percevrons
Ou celui de nos coeurs joyeux et passionnés..

Lors enfin je te verrai un peu lasse,
Avec sur les yeux un si doux feu,
Délicatement t’allonger sur l’herbe grasse,
Ta beauté rehaussant la magie de ces lieux..

Un doux baiser, ma belle Rose des bois,
Grisé par ton subtil parfum te volerai,
Ebloui par ta fraîcheur juvenile, Federica
Dans un autre univers me trouvant emporté.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.22 sur 18 votes