Partagez

Madame, vous vous êtes assoupie
Un matin dans votre beau jardin fleuri
Après une veillée ses belles folies,
J’en ai profité si regorgeant de vie,

Pour vos beaux cheveux soyeux lisser,
Votre si douce et rose joue, effleurer
Votre belle face son délicat parfum, humer
Si tendres mots à faire rougir murmurer.

Madame, pendant que vous rêviez
Votre corps sculpté, tel joli papillon, butiner
Votre poitrine parfaite tendrement caresser,
Vos lèvres corail couvrir de baisers.

Belle dame, lors si bien vous étiez
Tombée dans les bras de Morphée
Doucement bercée, J’en ai profité
Furtif, sous vos jolis jupons glisser.

Madame, avez en vous réveillant
Ressenti en vous émerveillant
L’extase de votre cœur frissonnant
Suite à la visite du téméraire amant.

Madame, vous n’avez pas à rougir,
Réelle est votre beauté sans mentir
Sublime rose adulée, votre galant
Sur l’honneur le certifie, je suis le Vent !

Belhamissi Sadek le 27.06.2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 18 votes