Partagez

Madame la Lune

« moi »

Ce soir le sommeil ne vient pas
Puis-je vous parler un moment
Car à vous j’aimerai me confier

Le jour on peut vous apercevoir
Mais vous semblez si distante !
Dans la nuit vous brillez si fort

J’essaie en vain de vous approcher
Et vous me piquez de vos quarts
Si souvent j’alune, c’est pour vous

« La Lune »

Je ne suis pas bonne confidente
On me dit souvent si lunatique
Pour un oui, pour un non je tique

Pourquoi vouloir de moi, décrocher
Ou pourquoi vouloir mon audience
Quand en bas tout le monde s’endort !

Vous êtes bien le seul à m’importuner
Ce pour quelques écoutes seulement ?
Permettez-moi au moins d’en douter

« moi »

Pour vous madame, je ne suis qu’un songe
Un elfe aux aboies et qui vous importune
Pourtant chère Madame, vous m’inspirez tant

C’est pour cela que j’ai perdu le sommeil
Et que vers vous chaque nuit je m’envole
En prenant le risque de brûler mes ailes !

C’est pour vous madame que j’en pince
Prenant le risque d’oublier mon chemin
Souvent sur la route, je rencontre Alun !

Cette pierre qui s’est détachée de vous
Tandis que je m’accrochait à vos pics !
Elle pleure la nuit et de vous me parle

« Ma Lune »

Sais-tu au moins que mon influence naît
Naît de tous tes délires, de tes fantasmes
Nécessairement tu te confies à moi Lune
L’une de ces rares personnes à te répondre
Sais-tu au moins pourquoi, as-tu une idée ?

Chaque soir je te suis moi aussi, livrée !
Car ton audace me touche ! Pied -de-nez
Ce soir nous sommes face-à-face, piégés
Chaque seconde pour nous était soupesée
Ce soir et que pour toi, je resterai à portée
C’est cela que tu veux, c’est et ce sera vrai

« moi »

Je n’ai pas eu le temps de fermer l’œil
Que déjà tu disparaissais dans la brume
Vaporeuse à souhait, lunatique et à pic !
Comment gravir ta sensibilité, ta velléité
Ne suis-je pour toi qu’un stupide objet
…/…

Thierry Titiyab Malet (le 15 janvier 2016)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 21 votes