Partagez

Sur les ailes infernales de mon démon
J’écris mon vide avec ses plumes
Et l’écarlate couleur de son sang
Sur les rives de la folie et ses écumes

Ses terres de vacuité,profondes et désertes,
Qui jettent dans mes yeux pleins de confusions
L’étoffe maculé,de mes lésions ouvertes,
Et l’instrument sanglant de la dissolution!

Entrelacent,dans mes sombres nuits solitaires
Le venin du plaisir et les larmes des châtiments
Ô vierge,ô démon,ô martyre sanguinaire
Je resterais fidèle à nos solennels serments

Je t’aimerais à jamais malgré tous les tourments



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes