Partagez

Maman tu es partie et pourtant tu es là,

Tu m’habites à jamais, tu fais partie de moi,

Ta douceur, ton sourire sont gravés dans mon cœur,

Déchiré à jamais, mais tout entier pour toi. 


Je te revois parfois occupée au fourneau,

Les odeurs du repas qui sera partagé,

Remontent à ma mémoire, soudain il fait très beau,

De ces moments de vie , je n’ai rien oublié.


Le soir tes bras si doux doucement m’enlaçaient,

Un baiser sur le front, mes cheveux caressés,

Alors venait pour toi le bonheur d’étudier,

Le patron qui sera ma robe pour l’été.


Aujourd’hui c’est ta fête et ces mots te le dire,

Repose en paix, maman regarde mon sourire,

Je place sur ton cœur une rose d’amour,

Je t’aimerai toujours jusqu’à mon dernier jour.

Mary.




Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 10 votes