Partagez

Me reste-t-il assez de temps,
Pour sublimer ces doux instants,
A trop tourner comme une horloge,
Mon corps vacille sous vos éloges.

Me reste-t-il assez de temps,
Pour aimer votre corps d’amant,
J’attends patiemment que se loge,
Tout votre amour dans l’eucologe.

Me reste-t-il assez d’amour,
Loin de ce monde satirique,
Pour votre corps mourir un jour.

Vos yeux m’appellent belle de jour,
Chaque nuit devient volcanique,
Entre vous et moi pour toujours.

ME RESTE-T-IL © Copyright 2016 Sylvie Badi



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.4 sur 15 votes