Partagez

Sur cette plage, je plonge dans mes réflexions,
Je m’isole, j’oublie tout, et je balaye d’un revers,
Ce désordre qui m’envahit, avec la dépression,
J’étouffe, je me perds, j’ai besoin de prendre l’air.

Ce cadre m’apaise, et m’emporte dans mes rêves,
La romantique se libère, je m’évade en pensées,
L’endroit est idyllique, je réalise enfin cette trêve,
Je me sens bien, j’apprécie cette tendre sérénité.

Le vent me berce, me figeant en ce lieu sublime,
Je m’invente une histoire chevaleresque à souhait,
Je me laisse emporter, je suis devenue l’héroïne,
Où mon bien-aimé vient en ces lieux, me sauver.

Seule, méditant, figée ainsi, ce cliché est digne,
De la couverture de mon aventure enchanteresse,
Je laisse s’envoler loin de moi cette vie indigne,
À moi de jouer, pour en devenir la seule maîtresse.
BaBé (10 septembre 2016)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes