Partagez

Merci à toi l’amie qui m’a ouvert ta porte,

Pour ce jour de noël, la joie en moi l’emporte,

Sur une nostalgie qui n’a pas eu de place,

Pour ceux de mon passé que celui ci remplace.

J’étais émerveillée devant ces touts petits,

Émue de leur bonheur, seuls dans leur paradis,

N’est-il pas des moments que nous voulons magiques?

J’ai regardé l’amour et ces gestes pudiques.

Une famille heureuse avec des joies tranquilles,

Fondue dans ce bonheur, je vous ai observé,

Juste du bout du cœur, c’était grand, magnifique,

Je n’oublierai jamais ce moment féérique.

La grand-mère goûtant, doucement décalée,

Ce moment de la vie qu’elle voudra ensuite,

Retracer le parcours dans les moindres détails,

Pour égrener le temps, vouloir freiner sa fuite.

J’imagine ce jour comme on peint un vitrail,

Merci à toi l’amie qui donne et qui reçoit,

Récompense d’un jour pour l’amour d’une vie,

Du plus profond de moi , je dis mon amie MERCI.

Mary Galinié

 



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.94 sur 17 votes