Partagez

Mes amours…
Mes amours, pourquoi donc vous faut-il me quitter ?
Ne vous ai-je prêté compagnie sédentaire ?
Aznavour m’a conté les plaisirs démodés,
Caressant de sa main mon esprit solitaire.

Je donnerais en masse pour errer à nouveau :
Regagner nos si brèves étincelles d’ivresse ;
Recouvrir de rêves chaque pore de ta peau.
Que de « mille et une nuits » ! Que de fables enchanteresses !

Nos deux vies sont emplies de chemins sinueux
Que mon corps vieillissant se refuse d’arpenter :
Souvenirs secrets et desserts délicieux !
Mes amours, pourquoi donc vous faut-il me quitter ?
Me quitter…

Stephane MEURET
Copyright 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 17 votes