Partagez

Ce matin, délassées mes blanches baskets
Une pluie d’étain s’abattant sur ma tête
Soudain, écrasé mon corps de miettes
Les yeux clos, je…

Dès le lendemain, oubliée ma casquette
Au creux de mes mains, nul ne se reflète
Un verre vide, sans même une assiette

Le jour suivant,
Le tabac sec et déprimé!
Les livres abîmés!
Le canapé déglingué!
L’appartement délabré!
Les vêtements déchirés!
Les mains, les pieds, les yeux… déphasés!

Puis Samedi
O Samedi
Enfilées mes blanches baskets avant minuit.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes