Partagez

Depuis que j’ai cinq ans
Et jusqu’à mon adolescence
En pension chez mes grands-parents
Pendant toutes mes vacances.

Pendant mes longues années de lycée
Ont étés une vie que j’ai abandonné
De tout, des autres, totalement isolés
Je me suis tant efforcé à m’aimer.

C’était pas sa faute, il ne voulait pas
Moi je voulais jouer mais pas jouer comme ça
Tu devrais rien dire, silence et souffrir
Moi j’étais petit, je voulais grandir

Depuis maintenant cinq ans
Je vis de magnifiques moments
J’ai une femme et deux beaux enfants
Ils sont ma vie, ma chair et mon sang

Aujourd’hui je suis trentenaire
Ma femme prépare cet anniversaire
Beaucoup de monde ont été invité
Mais une seule voix m’a raisonné

Durant toutes ces longues années
Où j’ai voulu tout oublier
Voilà qu’il était là, juste à côté
De tout, des autres, je me suis isolé

Mais cette haine m’a envahi
J’ai attrapé ce fusil
Personne n’a compris
Pourquoi j’ai tué mon papi

Pour homicide, j’ai pris vingt ans
Et pour inceste, il a pris néant
J’étais pourtant sa chair et son sang
Moi j’avais cinq ans, je n’étais qu’un enfant.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.86 sur 7 votes