Partagez

Derrière les décombres,
Il y a mon ombre,
Qui vous parle d’hier,
Quand les arbres étaient vivants,
Et les champs plus verts,
Quand les hommes étaient souriants,
Et les fruits moins amers.
Derrière les dunes ,
Il y a la lune,
Témoin de mes nuits d’été,
Quand j’étais
Heureux et à tes côtés.
Derrière la mort,
Il y a d’abord,
Les années de souffrance,
Puis ma vie,
Sur les nuages
Qui voyagent,
Je chasse l’horizon
Vers l’infini.
Et je me retrouve
Dans le port de l’oubli.
Le soleil a cessé
De me réchauffer,
Et l’hiver est venu
Très tôt, tuer l’été.
Mais, le printemps,
Revenu à temps,
Permet à ma vie
De continuer.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes