Partagez

MES RAYONS .
Je me suis vidée de mes mots
Assise près de mon ruisseau
J’écoute les oiseaux
Leur chant est bien trop beau!

Les écrits de toutes ses lettres
Ce sont les cris du poète
Pour redorer l’obsolète
Par la pureté de son être !

Des milliers de feuilles dans un bonheur-du-jour
Noircies par le temps :les reblanchir en belles de jour
Les faner en belles de nuit
Pour combler vos rêves éblouis !

Même si j’ai perdu des amis
Ils ont tous fui
Devant ma poésie !

Et là, c’est la nature qui me sourit
Me chuchote avec une douce mélodie
En paillettes d’argent sur mes rayons
On n’oubliera pas ton nom !

LUCYE RAYE 12 novembre 2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.86 sur 21 votes