Partagez

Mets ton pas dans mon pas,

Il n’en est pas fini des balades nocturnes
Sur les plages embrasées des couchers de soleil
De nos rires emportés jusqu’au sommet des dunes
Eclairés par la lune illuminant le ciel.

On reviendra tous deux au cœur de la provence
Y respirer le thym, aussi le romarin
Faire de doux bouquets qui sentent l’espérance
Mon cœur contre ton cœur et ta main dans ma main.

On ira voir Venise, voguer sur ses gondoles,
Marcher dans des ruelles, admirer le décor,
Se conter un instant nos souvenirs d’école
Quand tu disais m’aimer, vois-tu, on s’aime encor’

Allez viens prends ma main, et ne perds pas confiance
Elle ne va pas gagner, je l’en empêcherai
Elle ne brisera pas, nos souvenirs d’enfance
Et tout ce bel amour, qu’un jour on s’est donné.

Oublie la maladie, je ne veux pas y croire
Que ferais-je sans toi si tu devais partir ?
Ce serait effacer une si belle histoire
Mon amour ne pars pas, j’ai tant de choses à dire.

Repartons sur les routes, loin de nos habitudes
Marchons main dans la main et le cœur plein d’espoir
Soyons les pèlerins aux rêves pleins de gloire
Qui ont fait des hiers de si beaux lendemains.

Demain dès l’aube… tel a dit le poète
Je partirai vois-tu, tu viendras avec moi
A partir de ce jour, plus rien ne nous arrête
Mets ton pas dans mon pas, seul notre amour est loi !

© Danièle Labranche



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant