Partagez

Miroir du temps

Ô miroir
vous qui nous narguez,
sans état d’âme, avec arrogance.
Alors que nous, nous vous montrons
notre élégance et souririons
devant vous, Ô miroir!

Ô miroir que la poussière
a rendu aigris,
le temps qui vous a patiné, vieillis,
vous rend malheureux.
Vous nous renvoyiez notre image
que les années ont marqué
avec tristesse et maladresse.

Ô miroir
notre age mûr
Est un atout que vous enviez.
Nos rides; un charme
qui vous désarme.
Nous va si bien.

Ô miroir
jaloux vous nous renvoyez notre vieillesse,
la fin de notre jeunesse.
Votre jalousie est votre faiblesse.
Soyez bon joueur,
nos sillons sont les belles lignes
de notre histoire que vous pourriez lire
et peut-être en rire.

Ô miroir
notre sourire,
le parchemin du temps,
ce charme envoûtant.
Nos cheveux blancs,
couleur de la sagesse et
délicieusement féminin.
A eux les mâles,
leurs tempes grisonnantes,
une barbe, poivre et sel,
qui fait l’homme.

Ô miroir
les toiles d’araignée ont effacé,
les personnages, leur visage,
dont vous riiez au passage
de leur peau plissée,
de larmes dans leurs yeux.

Ô miroir
le temps qui passe
a fait de vous,
un objet vivant, tant anecdotes
tant de souffrances, de sourires
ont passé devant vous
puis la vie s’en ai allé.
Pourquoi êtes vous si aigris?
puisqu’à vous seul vous êtes
un livre d’histoire.

Ô miroir
Nous, après notre mort,
nous serons une poussière d’or
dans le cœur de ceux qui restent.
Vous le reflet de tant de vie,
le miroir de nos âmes

Ô miroir ne pleurez pas
une main compatissante
vous rendra une seconde vie
et d’autres aventures vous suivrez
avec bienveillance.

Encore et encore
vous verrez le sourire d’un enfant
la beauté d’un fée
la virilité d’un guerrier.
Éternel miroir du temps

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes