Partagez

Mise à jour Windows 10, progrès technologiques,
Toujours plus aliéné dans le réseau, coupé,
Mes lèvres sont en sang d’avoir trop consommé
A la table de fer, les corps cybernétiques.

Lumière factice, éclat informatique,
Le prix n’est pas virtuel pour ce monde codé,
Epicène et doté d’un programme intégré :
« Je cherche un homme », ce sinopien cynique…

Lorsque j’appose un nom aux objets tout le jour,
L’infini dégradé échappe à mon cœur sourd,
Incapable de voir et sentir par lui-même.

Au robot, j’ai remis les raisons de l’espoir
Et me suis endormi sans calculer que j’aime
Mieux me téléporter que pleurer dans le noir.

http://nullepartetjamais.blogspot.fr/



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 2 votes