Partagez

Mise en scène

                                    L’aube écarte ses rideaux de lune,

                              Les étoiles s’évaporent une à une.                                                              

                                    Puis l’aurore accoste sur la pointe des pieds,

                                    Le jour se lève doucement, comme estropié.                                               

                                    La mer, polie, se retire avec déférence

                                    La Terre a mis sa plus belle circonférence.                                                                             

                                   La Nature toute engourdit secoue ses feuilles,

                                   Une fragrance s’échappe d’un chèvrefeuille.                                             

                                   Les oiseaux au saut du nid agitent leurs plumes 

                                    Émettent un piaillement, puis augmentent le volume.                                 

                                 Dissimulés dans des draps froissés,

                                 Des fantômes dorment, harassés.                                                                                                                              

                                Tout doit être prêt au lever du roi Soleil

                                 Sur les avenues, quelques hommes balayent.                                           

                                 Devant leur miroir, les acteurs se rasent

                                 Les joues rugueuses qu’un feu embrase.                                                      

                                  Épiant leur miroir, les actrices se maquillent

                                 D’autres n’ont pas besoin de ces béquilles.                                                   

                               Sur nos scènes une lumineuse performance

                               Trois coups, et votre journée commence.                                                                                   

                                                                                                                                                              

Gael Schmidt – octobre 2018 tous droits réservés



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 46 votes