Partagez

Ô, toi ma muse
Comme tu m’amuses!
Une telle complicité
M’a fait voir tant de complexités
Dans tes écrits
Dans tes récits.
savoir déchiffrer
Les mots clefs
et puis, petit à petit,
Tu m’as décris
Ton nouveau monde
Ta belle mappemonde.
L’envie de te suivre
Sur cette route facile à vivre
M’est venue un soir
Et depuis c’est l’espoir.
Faire de nos jeux de mots
Des beaux idéos,
Se réchauffer à ta lumière
De tes vers si clairs!

Jocelyne Ribault. Texte protégé.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes