Partagez

•Mon cher ami que je ne connais pas encore
Son nom ne serait pour moi qu’une métaphore
Je l’attends bien et je l’aime tellement fort
Je l’attends dans les ports et les aéroports
Je l’attends longtemps dans les gares routières
Aussi longtemps dans les gares ferroviaires
•J’attends jour et nuit sous le soleil et la pluie
J’attends sous les buis avec mon parapluie
IL n’est pas des Inuits des îles infinies
Il est des ethnies d’un pays d’Océanie
Dans wiki l’énigme de sa noble patrie
Grâce à l’amalgame de l’histoire et la vie
•Ce grand peuple voisin de l’Australie naquit
Donnant l’existence à mon cher et bel ami
L’amitié n’est pas très facile à cibler
Elle vient peut-être ou bien aller la chercher
Comme moi, je l’ai fait et je l’ai bien prouvée
Grâce à ma sérendipité, je l’ai trouvée
•Nous fêtons les grandes messes et les kermesses
Le méchoui et le kiwi c’est ma promesse
J’ai gardé pour toi les grigris de ma jeunesse
Les fétiches et quelques modestes richesses
Qui me rappellent mes meilleures zénitudes
Mes solitudes, les bravos de mes études
•Nous allons voir les misères de la terre
Les pauvres humains victimes de cette guerre
Les arbres dans les belles forêts menacés
Les beaux oiseaux et les animaux pourchassés
Les fleuves et les océans bleus trépassés
Les banquises au nord et au sud déglacées

•Les ratés de la tyrannie et la gabegie
Les bannis de l’ironie et la nostalgie
Les travestis, les démunis de l’infamie
Les punis de la folie et de l’agonie
J’ai attendu et mon ami n’est pas venu
Il est sûrement parti et ne viendra plus
•Il est parti rejoindre la vie éternelle
Il est parti à cause de la vie charnelle
L’amitié virtuelle n’est plus réelle
Nos émotions seront toujours mutuelles
Mon histoire joliment polie est finie
Mais on est tous des amis et vive la vie.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes