Partagez

Elle ressemblait tant à une princesse
tout en harmonie, et en finesse
comme une mélodie, pleine de charme et d’allégresse
un conte de fées, qui dans nos cœurs
nous font rêver, et nous bercent.

Elle était toute cette lumière sur un ciel étoilé
une flamme ardente, qui nous hante et nous enchante
pleine de grâce, et de volupté
et qui nous entraîne vers des jardins secrets
aux mille couleurs, et reflets.

J’aurai donné ma vie pour elle
juste pour l’approcher, et lui parler
lui dire, sans mentir,
Ô! jeune demoiselle, vous êtes si belle
permettez moi de marcher à vos côtés.

Elle était cette princesse
ces mots d’amour, et de tendresse
qu’on aimerait tant entendre, sans chercher à comprendre
mais juste aller à sa rencontre.

Elle ressemblait à une fleur
que je planterai dans nom cœur
elle semblait venir d’ailleurs
un monde bien plus beau, et meilleur.

C’était un ange descendu du ciel
une princesse,un peu étrange
égal à sa beauté sans pareil
un peu comme une hirondelle,déployant ses ailes pour
s’envoler à tire-d’ailes, gracieusement
et majestueusement vers le ciel.

J’aurai tant aimé la dessiner, la peindre
l’aimer à en mourir, et geindre
lui chanter une ballade, une complainte
lui dire je vous aime,soyez sans craintte.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes