Partagez

Mon bon vin

Cette nuit
je m’ennuie, la solitude me tue,
depuis que tu n’es plus,
sans toi, mon enveloppe charnelle se meurt
sans tes caresses, ta bouche sensuelle.

Les fenêtres sont ouvertes,
je regarde le ciel, les étoiles m’observent,
elles illuminent ma chambre, en chaos,
comme ma vie en désordre sans toi.
Sur la table de chevet,
ce bon rosé, mon antalgique.
Ma douleur, je la noie dans mon nectar
et je sombre dans l’obscurité de mon exil.

Ah! ce bon vin
si divin à mon corps,
en manque de toi ma divine.
Il me donne cette ivresse,
qui me transporte d’allégresse,
et me vide de ma tristesse.

Un autre verre de mon cru,
confus, en absence de toi mon amour.
Mon ventre durci, désir brûlant ma grappe,
en manque de ta trappe.

Toi qui est partit sur l’autre rive,
je pars à la dérive,
avec mon bon vin, mon acolyte.
Mon pinard m’enlise dans mon chagrin,
alcoolisée, ma coquille se recoquille
sur le lit de mes souvenirs coquins.

Une nuit sans rêves
m’accueille avec mes bouteilles vides.
Ma cuite m’a achevé,
jusqu’à la prochaine cuvée.
Je referai l’amour avec ma bonne vinasse,
peut-être serais-je encore plus saoul,
pour ne plus jamais me relever.
Te rejoindre ma tendre aimée.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3 sur 2 votes