Partagez

Mon cher capitaine

Toi qui n’as pas eu de veine 

Penses-tu que ça en vaille la peine

Penses-tu vraiment que la réalité soit tienne

Mon cher capitaine

J’aime m’envoler au-dessus de ces océans de douceurs 

Contempler leurs grandeurs

M’endormir au plus profond de leurs froideurs

Car mon cœur est enfoui là où il n’y a plus de peurs

Là où les âmes sont en pleurs

Mon cher capitaine

Un jour peut-être comprendras-tu qu’il y a plusieurs océans

Mais mon cher capitaine

Il n’y a qu’un seul cap, un seul horizon

Pour enfin entendre cette chanson

De ces douces passions

Qui te feront chavirer le cœur 

Ainsi mon cher capitaine

Tu ne connaîtras plus jamais la rancœur 

À toujours, entre les bras de ton âme sœur.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes