Partagez

Sonnet à mon homme

A la ville j’ouvrais ma fenêtre pour avaler fumée,
Point de ciel que du béton bien tristounet.
Les animaux ont disparu depuis si longtemps,
Le peu qui reste est tenu en laisse pas pour longtemps.

La beauté de la vie, j’ai découvert à la campagne quel bonheur,
Sous mes volets mille fleurs et des oiseaux de toutes couleurs .
Mes animaux me caressent je les nourris ou j’arrose mes plantes,
tous travaux qui m’enchantent c’est pour mon homme que je chante

Mon cœur est ivre, amoureux éperdu dès qu’il te voit,
Il est si tendre si fragile , Il ne peut survivre que grâce à toi.
Pieds nus, si heureuse frivole je semble c’est pour ton plaisir.

Tu m’as appris l’amour et de toi folle je le suis à en mourir,
C’est toi mon homme, si tendre et doux qui sait m’ envoûter,
Au regard angélique ma douce pomme et mon mignon péché.

Belhamissi Sadek le 24.06.2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 24 votes