Partagez

Comme une douce caresse
Tu effleures
Mon cœur

Avide de tendresse
Il s’abreuve
Fait peau neuve

Mon cœur déchiré, froissé
En défaillance
Tu le panses

Tu as su l’apprivoiser
Patiemment
Ardemment

Et je te laisse le soigner
Le berçant
Doucement

Tu le consoles de ses blessures
D’un sourire
Qui chavire

De ton regard, tu le rassures
Bienveillant
Confident

Il est transcendé, renaissant
Avec toi, à l’abri
Il revit

Il virevolte, ses ailes déploie
Et s’envole
Caracole

Enivré, il plane vers toi
Vers ton cœur
Ame sœur.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.42 sur 12 votes