Partagez

Quand elle pleure je deviens larmes,
Balayant son beau visage de mon arme.
Quand elle rit, je deviens le rayon de soleil,
Éclairant son doux visage sans pareil.
Quand elle est triste je deviens un artiste,
Lui offrant mon humour qui n’attriste.
Quand elle dort dans sa pure beauté,
Je deviens une mère qui veille dans la loyauté.
Quand elle danse, je deviens silence qui regarde,
Pour offrir à mes yeux la beauté de ses gardes.
Quand elle court, je deviens le sol pur,
Offrant à ses pieds ma douceur en coupures.
Quand elle se couche, je deviens sa couche,
Offrant à son sommeil,les caresses de mes touches.
Quand elle marche, je deviens son livre,
Pour feuilleter ses pas de mon amour ivre.
Quand j’ai peur, elle devient cette main qui rassure
Offrant aux pieds de mon coeur sa belle chaussure.
Elle devient miel pour adoucir ma vie sans vie,
Lorsque le ciel devient sombre loin de mes avis.
Elle c’est la beauté qui efface mes cris roses,
Au fond des traits doux de mes proses.

Mon bonheur n’est pas une histoire mais une victoire,

Qui naît dans son sourire, vit dans répertoire,

Sur les traces de la passion qui dure,

Dans une éternité où le bonheur s’endure.

Nji Montie



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.53 sur 89 votes