Partagez

                                           Monde en pluie (Le carillon)


  Forêts du monde n’ont plus d’arbres,

  Tel un démon, rode la mort

  Le cœur des gens étant de marbres, 

  Anéantissant sans remords.  


  Sur la glace un ours demi-mort

  Rendant alors son dernier souffle,

  Une image tel un baroufle,

  Cette effrayante malemort.


  Un ouragan meurtrier souffle 

  Sur la côte ouest, fort foudroyé ;

  Séisme, vents, rien ne s’essouffle, 

  Naufrage d’un monde noyé.


  Ruclon marin, ignoble amorce,

  Un acte gratuit qui se corse,

  Triste aveuglement criminel.


  Braconnage toujours en force,

  Plaisir pingre obsessionnel,

  Mettons donc  fin à cette entorse.


  Sortirons-nous de ce tunnel ?

  Voir une terre primitive ?

  Ou saisir notre fin active ?  


                        Béatrice Montagnac 

   

  

   

  

   

  

  

   

  

      

  

  

   

  

  

  



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 22 votes