Partagez

Elle a ôté son masque
Il n’était qu’une grimace.
Et puis elle l’a jeté
Sur le pavé mouillé.
Mais prise de regrets
Soudain, elle s’est penchée.
Le masque la regardait.
Emue, elle a pleuré.
Alors, il a souri
Et gentiment a dit:
« Va…, continue ta vie
Elle n’est pas finie.
Je t’ai servi parfois
Aidée…? Je ne sais pas!
Mais poursuis ton histoire
Et brûle le grimoire.
Il faut tourner la page!
Tu sais…, ton vrai visage
Est celui d’une femme.
Ne cache plus ta peine
Laisse couler tes larmes…
Qu’à force s’usent tes chaînes
Pour qu’enfin, elles cèdent
Et que le flot entraîne
Ce mal qui t’obsède.
Je connais un chemin
Que l’on nomme « Résilience ».
Suis-le! Reprends confiance
Il mène vers demain
Et aujourd’hui déjà
Te guide à chaque pas. »

Elle a bien su l’entendre
Alors, sans plus attendre
Ses larmes se sont taries
Et vite, elle s’est enfuie
Vers sa nouvelle vie…

Marie Sylabe.
23/06/2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 16 votes