Partagez

MOTS SUR MAUX

En toute désinvolture, écrire
Laisser venir les mots à moi
J’avoue, je ne suis plus dans ce délire
Où je les laisse guider leur loi

Quelquefois, ils s’invitent à la fête
Mais je n’ouvre plus la porte
A peine entrebâillée, peut être
Pas suffisant pour qu’ils sortent

Je les musèle malgré moi
Les fredonne quelques instants
Les trouve beaux, mais leur éclat
File s’envoler aux quatre vents

En les snobant quelquefois
M’en tiendront ils rigueur ?
Je ne pense pas car ma foi
Ils chatouillent encore mon cœur

Juste prendre feuille et stylo
Pour les voir s’épanouir
Leur donner le tempo
Qu’ils puissent à nouveau fleurir

Ce matin, la douleur est telle
Que pour l’oublier un peu
A mes mots, j’ai donné des ailes
Pour anesthésier ce foutu feu

Dans mon dos, le tonnerre gronde
Des éclairs s’en donnent à cœur joie
Parcourent mon corps de mauvaises ondes
Des maux si courants ici bas

Insidieuse et sournoise
Elle parade, fait la fière
Cette douleur qui me toise
Lui ferai mordre la poussière



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.84 sur 61 votes