Partagez

Monsieur, si vous saviez combien je pense à vous,
Que de coups de tonnerre dans mon cœur résonnent,
Tant j’ai d’amour pour vous mais que n’ose vous dire.
Je suis, pauvre de moi, rongée par la souffrance
De me laisser ainsi envahir par mes sens.
Cette timidité qui bloque mes paroles
Va-t-elle finalement vous aider à comprendre
Que je vous aime aussi, d’un amour si fort
Qui me brule les yeux quand je vous aperçois
Là, si proche de moi.
Toutes ces phrases merveilleuses qu’en ma tête
J’emprisonne, qui se bloquent sur ma bouche,
Qui font que je frisonne
Pourrais-je seulement une minute, une seconde
En clamer quelques mots, les jeter jusqu’à vous
Pour qu’enfin vous sachiez, Monsieur, mon bel Amour
Combien depuis toujours je meurs d’amour pour vous.

Marie-Hélène COPPA.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 4 votes