Partagez

Ce ruisseau de la tendresse que dans mon cœur tu as fait jaillir,
Abonde en caressant la chaleur du tien des flots du plaisir.
Elle s’y est noyée ma solitude rejoignant des oubliés leur empire.
Dans tes bras veloutés se nichent mes plus beaux souvenirs,
Que nos corps dessinent en formes des désirs teints des délires.
Dans nos nuits incendiaires mille rêves bleutés s’étirent,
Se concrétisant sous un drap des passions en cachemire.
De mon vide que le passé a creusé tu es venu tout remplir.
L’ amour féerique dont tu me donnes est de ma vie son élixir;
Il est si grand et splendide que seul le septième ciel peut le contenir.
Née d’Isis,4 novembre 2016,©Tdr



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.67 sur 3 votes