Partagez

Naître avec le Printemps, quand change le signe,
Du zodiac céleste, entre Poissons et Bélier,
Etre vilain canard avant de devenir cygne,
Quand de la queue du premier, la tête s’est déliée…

Naître avec le Printemps, et se donner des ailes
Pour survoler sans cesse, les Elysées fleuris,
Dès l’aube rosissant du prodigue Raphaël,
S’enivrer des parfums qu’exhalent les prairies…

Naître avec le Printemps, se fondre en la lumière,
Scintiller des merveilles douces éphémères,
Faire pâlir les atours de Centaurée la fière,
Voguer avec Pan aux rives de l’âme mère !…

Naître avec le Printemps, rutilant uni vert,
Eclore boutonneux, s’éveiller à l’Amour,
Découvrir dans l’onde, le don de lui plaire,
Et se lover en grâce dans le lit des beaux jours…

Naître avec le Printemps aux courbes du plaisir,
Suivre Cupidon aux traits si enchanteurs,
Vibrer dans son chant, assouvir ses désirs,
Pénétrer, l’antre bleu aux sucs créateurs…

Naître avec le Printemps quand frémissent les tiges,
Sous le souffle de l’Ange éblouissant de bonheur,
Rejoindre dans les limbes, sans avoir le vertige,
Perséphone exilée loin des mondes en couleurs…

Naître avec le Printemps, aux lèvres du calice,
Butiner jusqu’au zénith, la rosée des coroles,
Etre perle de joie aux pays des délices,
Vivre du mourir, lorsque l’âme s’envole …

Naître avec le Printemps, à l’heure du sacrifice,
Se livrer aux extases quand le temps est compté,
Se repaître de nectar pour ne plus être triste,
Voilà du papillon, le destin enchanté…

Farfadet 86 – Mirebeau le 20 Mars 2009 –



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.92 sur 12 votes