Partagez

« Naître humain »

Lorsque la pluie s’abat sur ton cœur en détresse,
Lorsque l’espoir se noie dans la peur qui t’oppresse.
N’oublie pas qui tu es, les graines que tu sèmes,
Surtout n’oublie jamais les personnes qui t’aiment.

Quand la colère vient, crie donc ton injustice,
Quand la tristesse vient, pleure aussi tes supplices,
Quand le surplus est vide il reste l’émotion
Sans le trop plein cupide où tombe la raison.

Prends le temps de rester avec tes êtres chers,
Vis l’instant en premier sans tes chaînes de fer.
Le beau temps reviendra derrière la tempête
Si tu te poses là tout en haut sur la crête.

Tu es l’unique joueur des parties de demain,
Tu es le détenteur de ton divin destin,
Quelques soient tes erreurs, il y a un chemin
Si tu comprends ton cœur pour vivre en humble humain.

Vincent Dumoulin le 10 avril 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.4 sur 10 votes