Partagez

Ne désespère pas

Il pleut depuis midi.
Dehors, il fait très gris.
Chaque goutte joue sa note
Un air triste sans faute.
T’écoutes et tu te dis
Que le temps vit ta vie.
Qu’il va bientôt cesser
Tu peux donc espérer.
Chez toi, y’a que du noir
Y’a que le désespoir.
Mais par un petit trou
Le soleil t’a offert
Un rayon de lumière
Plus précieux qu’un bijou.
Rayon de soleil,
L’espoir s’réveille.

Allongé sur ton lit,
Droit et raide comme un mort
Ça bout dans ton esprit,
Dieu merci, tu t‘endors.
Un rêve t’emporte ailleurs
Dans un très long tunnel
T’as peur, t’as tellement peur
Que t’ouvres grandes tes ailes.
Dans ce rêve, y’a que du noir
Y’a que le désespoir.
Faut franchir les murailles,
Combattre l’adversaire.
Jusqu’au bout, faut que tu ailles
Car là, y’a la lumière.
Au bout du tunnel,
L’espoir appelle.

Tu te lèves vers minuit
La pluie ne joue plus rien.
Tout est calme. Aucun bruit.
Pas un cri. Pas un chien.
T’es toujours mal en point
Le blanc, le noir, le gris
Qui font le va-et-vient
Ne te donnent aucun répit.
C’est le noir qui domine
Le désespoir qui mine.
Mais l’étoile dans la nuit,
Cette toute petite lumière,
C’est l’espoir qui te sourit.
A toi qui désespères.
L’étoile dans la nuit,
L’espoir sourit.

Rayon de soleil,
l’espoir s’réveille.
Au bout du tunnel,
l’espoir appelle.
L’étoile dans la nuit,
L’espoir sourit.
Désespère pas, désespère pas,
Lève les yeux, là est ton Dieu
Désespère pas, désespère pas,
Car à ses yeux, tu es précieux.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes