Partagez

Je suis condamné pour de bon,
Pourquoi vivre, à quoi bon.
Lutter contre son bourreau et certes un péril,
Mais subir toute cette douleur est encore plus difficile
Je vais m’en sortir, j’en suis sûre,
Mais l’attente est encore plus dure
Je partirai, un jour mais je reviendrai
Pour une grande vengeance, je vous le promettrai,
Préparez-vous pour ce qui va venir.
Vous pleurnicherez sur vos sort, soyez sûrs, et ainsi sur vos avenirs.
C’est comme sera la fin de celui ou celle qui m’affronte,
Je vous le jure que ça sera une fin triste et mourante.
10/1/2017 21H55



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant