Partagez

J’ai ravagé ta parole étrange et échangé au marché noir des mots contre du pain.De ma bouche trahisseuse sortait un flot malade et débordant de mes dents,des théories fumeuses prenaient formes.Quant ils sont venus te prendre,j’avait donné tout mes mots .alors je n’ai rien dit.J’ai fermé les yeux puis je suis rentré,j’ai fermé la porte,la fenêtre,j’ai fermé ma pensée,je me suis barricadé.Puis j’ai chanté,j’ai chanté.A l’extérieur des avions tournaient et jetaient la mort.Je n’avait pas peur,je t’attendais,en vain.Tu n’est pas revenu.A ta place est arrivé la nuit,profonde.J’ai cheminé dans l’obscurité pour atteindre un autre monde…..Je ne l’ai pas trouvé.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes