Partagez

Ne pars pas comme les autres?
Sois, ce soleil qui réchauffe mes matins
Ne régénère pas mes bleus
Je me noie dans mes larmes
T’es les prés et la plaine qui s’étalent
Avec leurs fleurs aux pétales
Qui ne se courbent, ne s’inclinent
Et ces prés de verdure qui reflètent, ton regard
Sois, cette ombre présente
Et cette poitrine qui se dore sur mon sable
Où ma tête se repose, ne s’égare…

Reste encore!
Dans la vie, rien ne dure
Que le rêve, qui marchande
Sur mes prés, vagabonde
Il fredonne la douceur de ta main
et je dis pourvu, que ca dure
Chaque un matin…

Mais, rien ne dure
Et quand rode l’amour, va et vient
En mes vaisseaux, il dessine ton ombre
Et ton parfum qui m’enivre
Je dis à cette colline au lointain
Ne réveille pas mes blessures
Qui pleurent sur mes dunes
Chaque matin…

Sur les baies, cette odeur de jasmin
De lilas et de romarin
Qui me lèchent les narines
Où ton nom résonne, au lointain
De notre vie, je résume
Que plus rien, n’est comme avant
Que le souvenir que j’emporte
Que je brode en mes odes
Où j’omets exprès d’oublier, le point
en fermant mon calepin
Pour te dire chaque matin, ne pars pas
Comme les autres ?
Sois ce soleil qui réchauffe de son amour
Mes matins
Maissa Boutiche, Alger, Algérie



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.96 sur 92 votes