Partagez

Mon cœur est si lourd
Chargé de tant d’absences
Pourquoi tout ce silence
Etes-vous tous sourds ?

Une vie sans amour
Ce n’est ne pas exister
Voir un à un s’écouler les jours
De plus en plus désenchantée

A quoi bon vivre
Quand personne ne vous espère
Une à une tourner les pages du livre
Et en vain, attendre l’être cher

Les jours, les mois, les années
Mornes, monotones, sans joie
Se sont lentement écoulées
L’amour ? la tendresse ? pas pour toi

Avec moi la vie fût peu clémente
Une grande souffrance broie mon cœur
C’est de n’avoir jamais été l’amante
L’unique, source de votre bonheur

J’aurais tout renié, je me serais parjurée
Pour être votre bien-aimée.
Où étiez-vous, je n’ai pas assez cherché
Je ne vous ai pas trouvé, alors, laissez-moi pleurer.

Quand j’entends parler de gens heureux
Mon âme se déchire en lambeaux.
Quelle aurait pu être la couleur de vos yeux
La rudesse ou la douceur de votre peau ?

Pourquoi venir au monde
Pour ne connaître rien de beau ?
Oui, je sais la terre est ronde
Et que mon sort était scellé dès le berceau.

Vivre sans amour, c’est la mort lente
Les nuits sans sommeil, la peur primale
Pourquoi, ai-je été condamnée
Sans jugement à la peine maximale ?
Il se fait tard, tout est noir, seule avec mon désespoir…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes