Partagez

Dans toute Habitation à Loyer Modéré,
Que l’on nomme « HLM » si vous préférez,
Se trouve l’appartement
D’une personne employée
Disponible à tout moment
Et que vous pourrez toujours soudoyer.
Surveillance constante
Et présence permanente
En font l’unique locataire
A recevoir un salaire.
Sachant qu’il n’est pas « con »
Serviable n’importe quand,
Dans le noir, avec son « cierge »,
Il devient le bon concierge.
Qui entre ? Qui sort ? Qui est absent ?
Qui reçoit le courrier ainsi que les passants ?
Qui surveille les étages, étant omniprésent ?
Qui traîne dans les couloirs et, chemin faisant,
Colle son oreille aux cloisons
Comme un génie malfaisant ?
Sachant qu’il n’est pas « con »
Mais, surtout, qu’il tient un « cierge »,
Avec son bonnet pendant
Et sa mémoire toujours vierge,
Il est souvent au balcon
Tout en restant le concierge.
Parfois, c’est le confident
De toutes les commères
Les locataires s’entendant
Pour placer leurs souricières.
Le voisin du dessus,
La voisine d’en face,
Et l’homme au par-dessus,
En passant, laissent des traces,
Quant à celui du troisième,
Si bruyant dans l’escalier,
Ou celui du quatrième,
Qui laisse son chien aboyer,
Ajouter la dame du cinquième,
Dont les jumeaux se raillent
Quant à celle du sixième,
Leur couple se chamaille.
Ainsi, dans ce bâtiment,
Tout le monde n’est pas « con »
Un seul tient un « cierge »
Et c’est bien lui le concierge.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.33 sur 3 votes