Partagez

Nous sommes impétueux comme la houle. Nous sommes la furie, et parfois, nous sommes la quiétude. Nous sommes les eaux grises, agitées et hargneuses, et parfois, nous sommes bleus, limpides d’où l’âme de la vie est visible. Nous avons le déchaînement de la houle et sa démence. Nous sommes enfants comme l’écume. Nous sommes folâtres comme les vagues. Nous nous grondons à cœurs déployés. Nous nous battons, parfois. Pourtant, quand les vents sont assoupis, nous nous étreignons, les bras entremêlés, tout doucement, vers la grève.



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant